L'Essaimage

Si vous pensez avoir un essaim d’abeilles chez vous,
veuillez nous écrire à l’adresse info@mielmontreal.com
en joignant des photos de l'essaim et/ou des insectes.

Qu’est-ce que l’essaimage

L'essaimage est le mode naturel de reproduction et de division dans l'espace des colonies d'abeilles. C’est au printemps ou au début de l’été, lorsque les conditions sont favorables et que la ruche est bien développée, que l’essaimage risque de se produire. La colonie élève alors une nouvelle reine dans une cellule royale. Peu avant l’éclosion, la vieille reine quitte la ruche avec environ la moitié de la colonie, formant alors un essaim.

L'abeille

L’abeille est reconnaissable à ses couleurs jaune brunâtre et noir. Son thorax et son abdomen sont couverts de petits poils, ce qui lui donne une allure duveteuse. Au moins 20 000 espèces d'abeilles sont répertoriées sur la planète, dont 350 au Québec. L'espèce la plus connue est l’abeille domestique Apis Mellifera. Cette dernière se procure ses ressources alimentaires dans les fleurs, ce qui restreint le contact entre l’homme et l’abeille. Une abeille butinant est à priori inoffensive ; les abeilles ne piquent que pour défendre leur colonie ou si elles sont en danger. Sauf en cas d'intolérance, une unique piqûre est inoffensive pour l'Homme. Une personne sur 15 000 est allergique aux piqûres d’abeille.

La guêpe

Il ne faut pas confondre l’abeille avec la guêpe. La guêpe est d’un jaune serin et l’absence de poil lui donne une allure plus lustrée. Par opposition à l’abeille domestique, le comportement de la guêpe favorise un plus grand contact entre l’insecte et l’homme (présence dans les poubelles, consomme nos restants de table, etc.).

Reconnaître un essaim d’abeille

Un essaim d’abeilles est une grappe d’abeilles de taille variable situé à proximité d’une ruche ou d’une colonie sauvage. Il ne faut pas confondre l’essaimage avec un phénomène de refroidissement de la ruche : lorsqu’il fait vraiment chaud, une partie de la colonie sort de la ruche et forme une grappe devant l’entrée. Ces abeilles ne quittent que momentanément leur ruche, pour en diminuer la température. On dit qu’elles font la barbe. Attention toutefois car une colonie faisant la barbe est souvent une colonie manquant de place. Il faut donc agir préventivement pour éviter que la colonie n'essaime.

Généralement à Montréal, l’essaimage se produit aux mois de Juin ou de Juillet. Les abeilles sont particulièrement calmes lors d’un essaimage; le risque de piqûre est relativement faible.

Crédit Photo : Manoushka Larouche, Samuel Cogrenne, Alexandre Gillez.